Des nazis français combattent en Ukraine

mais leur identité politique reste un tabou pour les journalistes et politiciens qui exaltent leur engagement militaire contre la Russie

Exemples d’images partagées sur les réseaux sociaux en 2020 par le légionnaire Karel Cherel-Salzburg

Karel Cherel-Salzburg passe masqué à la TV

Le 24 juin 2022, la chaîne d’information LCI diffuse un reportage de la journaliste Claire Cambier, qui la veille, a interrogé à Kharkov

un soldat français engagé au sein de la Légion internationale et qui se bat depuis le début de la guerre aux côtés des troupes ukrainiennes

nous dit le présentateur

(Capture d’écran)

Le jeune homme de 27 ans, Karel, s’est engagé pour la défense de l’Europe, a développé une histoire d’Amour avec l’Ukraine, montre une opposition farouche à la Russie, à tout ce qu’elle représente [résumé par la journaliste] D’origines nationales diverses, les volontaires étrangers sont soudés par leur anti-communisme, nous explique Karel.

> Les affects sont mis en exergue, l’identité idéologique du sujet reste mystérieuse pour un public non averti. Les expressions employées ont une résonance particulière dans l’Histoire de France. Elles rappellent un aspect de la contribution française aux combats de la seconde guerre mondiale

Affiches de propagande pour la Légion des volontaires français contre le bolchévisme

Le chevalier est plutôt brun que blanc. Les journalistes du site Donbass Insider identifient quelques jours après ce jeune Breton de 27 ans, Karel Cherel-Salzburg, qui affirme depuis des années son idéologie nazie sur les réseaux sociaux, a récemment publié sur Instagram, où il se fait appeler frenchbanderiste, des images dans une tranchée du champ de bataille de Kharkov. Même voix, même regard, l’identification ne fait aucun doute

Salzburg est connu de la justice française et des services de renseignement, a fait un peu de trou [expression policière], à la suite de violences politiques, l’attaque à Nantes, le 5 juillet 2019, d’un bar fréquenté par les antifas, militants anti-fascistes.

> frenchbanderiste fait référence à Stepan Bandera, figure historique ukrainienne, leader nazi pendant la seconde guerre mondiale, responsable de crimes de guerre et contre l’humanité, un des locataires aujourd’hui du panthéon nazi des nationalistes d’Ukraine et des pays Baltes.

Ce même mois de juin -je pense qu’il s’agit de lui aussi- Salzburg apparaît sur une photographie prise à Karkhov, où il arbore un drapeau en hommage à Wilfried Blériot, autre militant nazi français, Normand, dont la carrière militaire a été interrompue par l’armée russe le 1er juin, aux environs de la ville. Cette image est publiée sur le compte Telegram de la Misanthropic Division, organisation nazie internationale, qui a été fondée en Ukraine en 2013

(Misanthropic Division)

> Notez bien les couleurs et symboles du drapeau, je vais en parler.

Wilfried Blériot a déjà été arraché à notre affection

C’est le 2 juin qu’informée par une source officielle anonyme, la radio Europe 1 annonce la mort au combat d’un combattant français, membre de la Légion internationale de défense de l’Ukraine.

> Le président Volodymyr Zelenskiy a fondé par décret la Légion internationale pour la défense territoriale de l’Ukraine le 27 février 2022, trois jours après le début de l’opération militaire spéciale russe au Donbass et en Ukraine.

L’information est reprise par les différents médias nationaux et le lendemain, toujours sans l’identifier, le ministère des Affaires étrangères communique

Nous avons appris la triste nouvelle qu’un Français avait été mortellement blessé dans des combats en Ukraine. Nous présentons nos condoléances à sa famille

Les camarades de combat du défunt ne sont pas aussi pudiques et le 3 juin, la chaîne Telegram de l’organisation internationale nazie Misanthropic Division révèle l’identité du combattant français pour la démocratie

Héros français Wilfried Blériot. Fier membre français de la WSMDivision, légionnaire français, homme qui a combattu le bolchévisme/antifa toute sa vie, grand homme, notre ami et frère d’armes est mort en défendant l’Europe/Ukraine des hordes asiatiques. Il est mort en tant qu’homme avec un AK dans ses mains, tué par l’artillerie russe dans la région de Kharkiv. Merci frère, pour ton aide, ta vie sera vengée. Heil Victoire, Gloire aux héros, A bientôt au Valhalla, frère !

(En Allemand, Victoire s’écrit Sieg)

Wilfried Blériot était un Normand de 32 ans

(Misanthropic Division)

> Les couleurs rouge et noire sont celles du drapeau de l’Organisation des nationalistes ukrainiens, fondée à Vienne en 1929, qui dès les années 30, est financée par l’Abwehr, renseignement militaire allemand, exerce des activités terroristes en Pologne et Ukraine. Avant même l’invasion de l’Union soviétique par les nazis, en juin 1941, les nationalistes ukrainiens assassinent des cadres communistes, massacrent des juifs. Alors que les Allemands anéantissent ensuite les populations juives des territoires qu’ils occupent, les nationalistes ukrainiens s’en prennent aux civils polonais, en tuent des dizaines de milliers avant la fin de la seconde guerre mondiale. Ce drapeau est toujours porté aujourd’hui par l’organisation ukrainienne Secteur droit (Pravyï Sektor). Le blason à droite est aussi un héritage historique de l’Organisation des nationalistes ukrainiens.

Autour de la tête de Blériot, le halo est plus international. Nous devons ce symbole au Reichsführer SS Heinrich Himmler. Le Schwarze Sonne est toujours tendance. Il est arboré par exemple en Ukraine par l’organisation paramilitaire Azov, comme aux USA, par le suprémaciste Payton Gendron (gauche), qui a commis une tuerie raciste à Buffalo, le 14 mai

La Misanthropic Division est un espace commun aux deux Français et à d’autres, ne fait aucun mystère de son inspiration idéologique. Ainsi propose t elle en ligne des écussons, dont la vente alimente la résistance ukrainienne. Les spécialistes remarqueront notamment en troisième ligne l’emblème de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler

L’Ukraine démocratique, ses institutions, reconnaissent aussi ces combattants. Le 4 juin, le commandement de la légion confirme la mort dans ses rangs de Wilfried Blériot et trois autres volontaires

Aucun mot n’existe pour exprimer notre gratitude pour leur service et leur sacrifice ultime. Voici les héros méconnus qui sont venus ici pour défendre les valeurs en lesquelles ils croyaient et se dresser contre la tyrannie

En conclusion

Que les autorités ukrainiennes soient pour le moins dans la négation de l’inspiration idéologique qui anime nombre de leurs combattants, nationaux ou étrangers, peut se comprendre pour des raisons techniques. Et comprendre n’est pas forcément accepter. Mais que les autorités et la presse françaises y jettent un voile n’est pas seulement immoral. Attention au retour de bâton.

Post-scriptum

Le 26 juin, des proches en Ukraine de Wilfried Blériot rendent hommage à un autre Français décédé à Kharkov, Adrien Dugay Leyoudec, 20 ans. Leur photographie est partagée sur Telegram par la Misanthropic Division

(Réseaux sociaux)

La presse nationale commence à évoquer cet autre décès, qu’interrogé, le quai d’Orsay confirme le 5 juillet

Nous avons appris la triste nouvelle de ce décès. Nous présentons nos condoléances à sa famille, avec laquelle les services concernés du ministère de l’Europe et des affaires étrangères sont en contact.
Nous rappelons que l’Ukraine, dans la totalité de son territoire, est une zone de guerre. Dans ce contexte, il est formellement déconseillé de se rendre en Ukraine, quel qu’en soit le motif.

Leyoudec a été blessé le 1er juin aux côtés de Wilfried Blériot. Il n’est décédé à l’hôpital que le 25. Selon les réseaux sociaux et un ancien mercenaire qui l’aurait côtoyé en Ukraine, revenu depuis en France, il apparaîtrait à droite sur cette photographie

(Réseaux sociaux)

Hormis la proximité de Wilfried Blériot, de la Misanthropic Division et les écrits en général racistes de l’éditeur de la photographie, l’inspiration politique de Leyoudec n’est pas encore certaine.

La chaîne d’information BFMTV confirme son identité le 6 juillet, interroge un camarade de combat, Marc, qui apparaît à sa droite sur la photo précédente. Leyoudec est décrit comme un patriote conservateur, un jeune homme de droite

Un média français indépendant publie le 25 juillet une nouvelle interview de Cherel-Salzburg, qui s’identifie clairement, confirme son idéologie et quant à la défense de l’Europe, cite Léon Degrelle (1906-1994), leader rexiste (extrême droite catholique) dans les années 30 en Belgique, puis Standartenführer (colonel SS) et chef de la 28. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division Wallonien (1941-1945)

Nous apprenons que lui qui n’avait pas avant l’Ukraine d’expérience militaire, est aujourd’hui un spécialiste antichar, a été formé sur le lanceur de missile de fabrication britannique NLAW.

6 responses to “Des nazis français combattent en Ukraine”

  1. […] reacting to the deaths of Western Nazi militants in Ukraine. The study has already been insightful in the case of France. Misinformation, disinformation, broadcast of Ukrainian propaganda are building the rhetoric of […]

    Like

  2. […] One of my entertainments is to watch how Western democratic societies and political authorities are reacting to the deaths of Western Nazi militants in Ukraine. The study has already been insightful in the case of France. […]

    Like

  3. […] Cherel-Salzburg, Karel,militant nazi connu, présenté sous anonymat par LCI, le 24 juin 2022, comme un défenseur de l’Europe, amoureux de l’Ukraine et opposant farouche à la Russie […]

    Like

  4. […] of hate ? While French Nazi militants are fighting in the Ukrainian ranks, but most Western media are enforcing since February 24 a gag […]

    Like

  5. […] of hate ? While French Nazi militants are fighting in the Ukrainian ranks, but most Western media are enforcing since February 24 […]

    Like

  6. […] of hate ? While French Nazi militants are fighting in the Ukrainian ranks, but most Western media are enforcing since February 24 […]

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: